Le sevrage du chaton

Les étapes à surveiller pour un sevrage en toute douceur






 Cette période débute lorsque le chaton est âgé d’environ quatre ou cinq semaines. Il commence alors qu’il commence peu à peu à s’intéresser à la nourriture disponible et consomme moins de lait maternel. Le sevrage se termine idéalement entre la septième et la neuvième semaine mais il n’est pas rare de voir des sevrages qui durent plus longtemps. En effet, le sevrage varie selon l’attitude de la mère. Si cette dernière est très maternelle, il est fort possible qu’elle accepte d’allaiter les chatons plus longtemps. Nous en reparlerons plus loin dans ce texte.


Après l'accouchement, gardez un œil sur la femelle pour vous assurez qu’elle ne manque pas de lait. Vous trouverez plus d’information à ce sujet sur notre page « Chaton orphelin et allaitement au biberon ».

 

 
"Blue Poem's Pure Passion", un persan colourpoint âgé de trois semaines
Courtoisie de Blue Poem Himalayans Cattery



Au cours de la quatrième semaine, les chatons sont explorateurs et curieux. Une petite quantité de nourriture en boîte ou encore des croquettes ramollies,  qui auront trempé dans l’eau ou du lait maternisé,  devraient être laissés à la portée des chatons afin qu’ils puissent découvrir cette nouvelle nourriture. Ils n’accepteront sûrement pas tous d'en manger. Vous pouvez mettre un peu de cette nourriture molle sur votre doigt et leur présenté. Ce n’est pas grave si certains refusent de manger, laissez la nourriture à leur disposition. Vous pouvez donner occasionnellement du lait maternisé dans à température ambiante. Il peut être intéressant d’y mélanger un jaune d’œuf. Les chatons agissent beaucoup par imitation, lorsqu'un en prendra, les autres seront curieux et goûteront. À partir de cette période le lait maternel ne suffit plus aux besoins nutritifs du chaton qui grandira très rapidement au cours des futures semaines (voir tableau ci-dessous). C'est la raison pourquoi il est fortement conseillé de commencer le sevrage à cet âge. Cependant, selon le développement du chaton cela n'est pas toujours possible. Certains se déplacent encore difficilement à cet âge et n'auront pas la capacité d'être sevré si tôt. Particulièrement chez le persan, plusieurs éleveurs attendent quelques fois jusqu'en la cinquième voir même la sixième semaine.



Évolution souhaitable du niveau alimentaire chez le chaton

Source: R. Wolter, Alimentation du chat, Édition du Point Vétérinaire, 2002, 32 p.



À cet âge, les selles de vos chatons devraient commencer à être plus dures. Si elles sont toujours molles en quatrième semaine, il est peut-être urgent d’aller faire vermifuger vos chatons. Ces derniers devraient recevoir leur premier vermifuge entre la quatrième et sixième semaine.

Au cours de la cinquième semaine, la plupart des chatons auront goûté ou développé une certaine curiosité envers la nourriture. Il est possible qu’ils ne s’y intéressent pas encore et qu’ils refusent d’en manger. Si la mère fournit suffisamment de lait, ce n’est pas un problème et il faut seulement être plus patient. Il est difficile, à cet âge, de manger des croquettes qui n’ont pas été préalablement ramollies. 

 

Durant la sixième semaine, la mère commencera généralement à se détacher tranquillement des chatons. Elle poursuivra l’allaitement, mais elle espace de plus en plus les boires et fait comprendre à ses petits qu’ils doivent trouver leur propre nourriture. Les chatons ont parfois encore besoin de croquettes humidifiées.  Si vous désirez continuer à donner de la nourriture en boîte, il est préférable d’en donner seulement de deux à trois fois par semaine afin de s’assurer que les chatons mangent aussi des croquettes et qu’ils n’attendront pas la ration de nourriture molle pour manger. À partir de maintenant, afin d'aider à leur croissance et si ils acceptent de manger de la nourriture solide, vous pouvez aussi leur offrir du blanc de poulet cuit ou des boîtes de thon en conserve (nature et le plus faible en sodium que vous trouverez). Ils sont des gâteries de choix pour vos petits. Ces petites gâteries, deux fois par semaine,  leur apporteront des éléments nutritifs de choix, qu’ils ne retrouveront pas toujours dans leurs croquettes. Les chatons devraient être en mesure d'aller faire leurs besoins dans la litière.

Au cours de la septième semaine, la chatte peut un terme à l’allaitement. Si cette dernière est plus maternelle et décide de poursuivre l’allaitement, les chatons devraient quand même s’alimenter seuls de temps à autre. La mère a également cessé de laver ses chatons, mais continue de faire leur éducation en leur montrant les agissements d’un chat bien socialisé. À ce stade, les chatons mangent généralement des croquettes sans trop de problèmes, mais si vous voyez que cela leur semble pénible, humidifiez-les encore un peu. Pour leur assurer un complément en calcium pour les prochaines semaines, il peut être intéressant de leur donner de petites quantités de yogourt nature.

 


Les chatons raffolent de cette nouvelle nourriture
Courtoisie de Blue Poem Himalayans Cattery 2011



En huitième ou neuvième semaine, le sevrage devrait être terminé. Les chatons continueront parfois à chercher l’allaitement, mais la mère sera moins patiente à leur égard. Ils devraient s’alimenter seuls et être en mesure de manger leurs croquettes sans difficulté. Cette nourriture doit être de la nourriture spécialement conçue pour les chatons de  1 à 4 mois. Elle est très protéinée et fournira les éléments nutritionnels, dont le chat à besoin pour sa croissance. Il est intelligent de privilégier la nourriture ne contenant pas de sous-produits d'animaux ou de maïs. La bonne nourriture est généralement dispendieuse, mais c’est un mal nécessaire pour assurer une bonne croissance et une nutrition convenable pour nos petits chatons. Pour en apprendre davantage sur l'alimentation du chat, visiter notre page "Alimentation et la nourriture pour chat".


Il est fort possible que certaines femelles, ayant un fort instinct maternel, continuent d’allaiter leurs chatons pendant plusieurs semaines encore. Ces derniers recherchent constamment la têtée et ne sont pas repoussés par leur mère. Ceci peut durer jusqu'aux semaines 10 ou 12 semaines, voire parfois beaucoup plus longtemps. La femelle fournira de moins en moins de lait, c’est pourquoi les chatons n’auront pas le choix de manger de la nourriture solide. Si la femelle ne repousse pas ses petits, vous pouvez les séparer pendant les repas, comme cela, vous assurerez que le sevrage des chatons se poursuive bien et qu’ils ont les éléments nutritionnels nécessaires à leur développement.


Généralement, un chaton est considéré comme sevré à l’âge de huit ou neuf semaines. Il peut être séparé de sa mère à partir de cette période, mais il est préférable d’attendre plus longtemps, dix semaines et même préférablement douze. Comme il est écrit dans le texte  « Adoption d’un chaton », séparer un chaton avant la huitième semaine peut être très néfaste pour son éducation et créer plusieurs problèmes de comportements qui seront difficiles, voire impossibles à changer. Un chaton devrait, dans le meilleur des cas, resté avec leur mère et ses frères et sœurs plus longtemps afin de socialiser et jouer davantage. Les chatons apprendront, en jouant ensemble, que mordre et griffer fait mal. Les éleveurs refusent généralement de laisser partir les chatons avant la douzième semaine. 

 

 


"Blue Poem's Pure Passion" maintenant âgée de 12 semaines
Courtoisie de Blue Poem Himalayans Cattery

 

 

Voir: Sources et références