Tabby ou non tabby et quel tabby ?

Selon Alyse Brisson

 

 

Comme nous l’avons déjà vu, notre chat peut être basiquement noir, bleu, chocolat, lilas, voir cinnamon ou faon, (et même roux ou crème, mais nous traiterons ces couleurs plus tard), mais sera-t-il tabby ou non ?

Deux gènes sont responsables de la présence ou non de poils clairs barrés de sombre, dits “ agouti ”.

A+ présence de poils agouti (le chat est tabby, ou tipped en présence de Wb).

 

 

Tous les poils sont sombres (chat «self»).

 

 

En fait il existe des poils réellement unis (ceux qui formaient le dessin tabby), et d’autres sombres, barrés de plus foncé, ce qui donne l’apparence d’un chat uni, mais permet la persistance d’un “fantôme” visible dans certaines circonstances, telle l’enfance, l’exposition à un fort soleil, ou révélé par le gène argent ou le roux.

Un chat réellement tabby a, au moins, un parent tabby, et présente presque toujours du blanc au-dessus des babines, et au menton. Un chat roux dont le menton et le tour du nez sont roux est “ Self ”, c’est-à-dire uni, même s’il a un fantôme accentué. Un tabby paraît plus clair qu’un uni, et a souvent le bord de l’oreille blanc, la couleur ne rentrant pas dans l’oreille.



Il y a trois possibilités d’associer ces deux gènes:

A+A+ tabby homozygote, il ne donnera que des tabby.

A+a tabby hétérozygote, s’il est marié à un uni, il pourra donner un chaton uni sur deux, avec un hétérozygote comme lui, un sur quatre.

aa non tabby (ou self), il ne peut donner que des non tabby avec un non tabby, et permet la mise en évidence de l’hétérozygotie d’un tabby qui l’est.



Nous savons maintenant si notre chaton sera tabby ou non, mais quel tabby exprimera t il ?

La série “ T ” des tabby comporte 3 allèles, classés par ordre décroissant de dominance, et qui vont indiquer la quantité de poils unis par rapport aux poils agouti, et le dessin qu’ils vont faire sur le fond de la robe.

Ta tiqueté, la presque totalité des poils est agouti, il reste une bande de poils unis sur l’échine (c’est le pelage typique de l’abyssin).

T+ mackerel ou tigré, donne aussi le spotted ou moucheté, sous l’effet de gènes modificateurs, il y a environ autant de poils agouti que d’unis.

tb blotched, classic ou marbré, les motifs de poils unis, formant de gros dessins sur les flancs, prennent plus de place que les poils agouti.

 

 

Ces gènes se combinent de 6 manières différentes:

TaTa tiqueté pur (homozygote), il ne donnera que des tiquetés quel que soit son partenaire.

TaT+ tiqueté porteur de tigré, pouvant donner des tigrés (ou des mouchetés) si son partenaire le lui permet.

Tatb tiqueté, porteur de marbré, peut donner des marbrés avec un partenaire portant tb, ou des Tigrés (ou mouchetés), avec un partenaire portant T+.

T+T+ tigré ou moucheté pur, ne donnant que ce gène à ses descendants.

T+tb tigré porteur de marbré, pourra donner des marbrés avec un partenaire adéquat.

tbtb marbré, obligatoirement homozygote, et ne donnant que tb à ses descendants.

Il existe un gène qui modifie l’expression du tabby. Ce gène, Wb, a pour effet de faire disparaître le dessin déterminé par T. Progressivement le pigment colorant (noir, bleu, roux, etc.) est repoussé au bout des poils. Les barres ou ticking, deviennent un tipping plus ou moins long selon les polygènes en présence, et donne les Chinchilla, Silver Shaded ou Caméo, que l’on trouve surtout dans les races Persane, British, et éventuellement Orientale. wb+ n’a pas d’effet, et laisse T s’exprimer normalement.

 

Exemple 1


Un éleveur marie son Persan Brown Mackerel Tabby à une femelle noire. Il a trois chatons, un noir, et deux Brown Blotched Tabby. Que peut-on en déduire ?

Un chat tigré est génétiquement A+-T+-. On sait qu’il a eu un chaton noir donc qu’il est porteur de a, et des marbrés, donc il est porteur de tb. Son génotype se complète donc de la façon suivante: A+a T+tb. La femelle noire lui a permis d’exprimer le non tabby, et il est probable qu’elle cache un marbré, qui a permis au mâle d’exprimer ce gène caché.



Nous voici au bout des tabby, que de choses à considérer. À vos crayons, et Bon Courage !





Alyse Brisson
Auteur "De quelle couleur seront les chatons" 1990
et "Le chat de race" 2004
Les abyssins d’Alyse Pagerie
Email : This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.